Jean-Pierre GOUDIER - Photographe animalier amateur



Le Guêpier d'Europe magnifique représentant du département de Saône-et-Loire puisqu'il vient chaque printemps se reproduire sur les bords de la Saône et du Doubs pour repartir à la fin de l'été rejoindre l'Afrique du Sud.
Tous droits réservés. Les photos de mon site ne sont pas libres de droit.

Jean-Pierre GOUDIER.
 
Dernières mises à jour:
Photos le 04 Décembre 2021:
- Bergeronnettes
- Buse variable
- Cigogne
- Gobemouche noir
- Hibou
- Guêpier
- Martin-pêcheur


Vidéo le 06 juin 2021:
- Courlis cendrés

Biographie

Né en 1950, originaire du département du Calvados en Normandie, je passe toute ma jeunesse à la campagne où déjà je suis particulièrement intéressé et attiré par le monde animal qui m'entoure notamment les oiseaux.
Plus tard à mes 18 ans je pratique au sein de ma famille la chasse aux petits gibiers, lièvres lapins et perdrix abondent dans nos campagnes et n'ont plus de secret pour moi.

A 40 ans ayant quitté depuis longtemps ma région natale, j'abandonne la chasse et consacre mon temps libre à ma proche famille, au secteur associatif sportif mais aussi à l'observation du monde animalier en milieu ouvert à pied ou à vélo mais toujours avec un appareil photo dans le sac à dos.

En 2008, pour mon départ en retraite, ma famille et mes collègues m'offrent mon véritable premier APN (Appareil Photo Numérique) un Canon 450D, j'ai décidé en effet de consacrer mon temps libre de retraité à la photographie animalière.
Fort de mes connaissances du monde animalier je pratique désormais la chasse photographique et passe de nombreuses heures à parcourir la campagne et les forêts de la Saône et Loire département où j'ai posé mes valises pour un dixième déménagement.
Après le Canon 450D qui fut mon outil d'apprenti photographe, couplé à un objectif Sigma 150-500mm, je suis passé au Canon 70D avec l'objectif Tamron 150-600mm f5.6.

Toutes mes photos sont réalisées en Saône et Loire sauf les grands cervidés en Côte d'Or en milieu naturel, sauvage à la billebaude à main levée où en appui sur monopod avec rotule Manfrotto mais également sous une tente d'affût au plus près de l'animal le tout dans le plus grand respect de celui-ci et de son milieu.

Je cite:

La nature est tout ce qu'on voit,
Tout ce qu'on veut, tout ce qu'on aime.
Tout ce qu'on sait, tout ce qu'on croit,
Tout ce que l'on sent en soi-même.

Elle est belle pour qui la voit,
Elle est bonne à celui qui l'aime,
Elle est juste quand on y croit
Et qu'on la respecte en soi-même.

Regarde le ciel, il te voit,
Embrasse la terre, elle t'aime.
La vérité c'est ce qu'on croit
En la nature c'est toi-même.
   
         George SAND


Un livre d'or est à votre disposition dans le menu Accueil-Biographie, n'hésitez pas à laisser un commentaire ou un avis, toute critique est source de progrès.
Bonne visite.

 

Ci-dessus quelques photos de mon environnement, Gergy ma commune proche de la rivière la Saône, est un village qui s'étend sur 3800 hectares dont 1665 de forêt.
Avec les communes avoisinantes c'est plus de 3500 hectares de forêt et une quinzaine d'étangs privés qui m'entourent m'offrant ainsi une biodiversité remarquable que je ne me lasse pas de photographier.

Au terme de 10 années consacrées à la découverte de cet environnement et après de nombreuses heures d'observations de recherches et d'approches, c'est plus d'une centaine d'espèces d'oiseaux et une dizaine pour les mammifères, photographiés et filmés sur le département de la Saône et Loire et le département voisin la Côte d'Or pour les grands cervidés que je vous propose de partager sur ce site.

Mon coup de gueule au terme de ces 10 années:
- Chaque printemps certaines espèces d'oiseaux diminuent fortement sur les spots que je fréquente, comme le Bruant jaune, la Linotte mélodieuse, la Tourterelle des bois, le Pipit farlouse, l'Alouette des champs, le Courlis cendré etc ... ces oiseaux, pour la plupart granivores, ne trouvent plus les ressources alimentaires indispensables à leur survie, les pesticides et les nombreux traitements agricoles détruisent leurs ressources naturelles.

- A cela s'ajoute la monoculture, l'arrachage des haies, le drainage des zones humides, les fauchages précoces, l'ensilage des prairies, des pratiques agricoles qui constituent autant d'obstacles à la nidification et le nourissage des espèces sur notre territoire.

En conclusion voilà aussi pourquoi je m'empresse d'immortaliser certaines espèces avant qu'elles ne disparaissent totalement de nos campagnes.

Statut de protection:
Chaque espèce d'oiseaux ici photographiée est enrichie de son statut de protection et de conservation défini par l'association Bourgogne Franche-Comté Nature dans sa revue scientifique hors série 15 de 2017, les 5 critères sont les suivants:
- En danger critique
- En danger
- Vulnérable
- Quasi menacée
- Préoccupation mineure
- Données insuffisantes
Ces indicateurs me semblent nécessaires, avant qu'il ne soit trop tard, à la prise de conscience de chacun d'entre nous de la menace qui pèse sur notre environnement.

"Plus je m'approche des animaux plus je m'éloigne des hommes"

 

Martin-pêcheur d'Europe sur les bords de Saône
Martin-pêcheur d'Europe sur les bords de Saône
Brocard en forêt de Gergy
Brocard en forêt de Gergy

 
 



Créer un site
Créer un site